Kamsso Al Moustapha

Moustapha
Spreekt
Geeft les in:

Moustapha, que ses amis, collègues et apprentis appellent plus volontiers Tapha, vient chaque année du Niger pour donner quelques semaines de stages en Belgique et dans les pays voisins. Caractérisé par un sourire et une bonne humeur qui ne le quittent jamais, l’homme bleu du désert est fier d’apprendre à ses stagiaires les gestes qu’il a lui-même acquis en travaillant avec son père et son grand-père touaregs, leur art consistant à reproduire le plus fidèlement possible le travail des ancêtres. Comme ses compatriotes, Tapha aime préparer, servir et boire le thé, la boisson omniprésente du désert... Le premier verre est amer comme la vie, le second est doux comme l’amour et le troisième, suave comme la mort. Car la vie est amère mais belle. L’amour lui apporte la douceur et la mort, la sérénité. Si vous acceptez le premier verre, il vous faudra accepter les deux suivants car la vie, l’amour et la mort sont indissociables.